†oO° Anoyo No Isen °Oo†


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tôyôno Hakako [Validé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Tôyôno Hakako
Savant Fou
Savant Fou
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Tôyôno Hakako [Validé]   Mar 5 Sep - 16:30

Nom : Tôyôno

Prénom : Hakako

Age : inconnu

Date de Naissance : 14 septembre

Race : humain

Clan : -

Armes/Pouvoirs : Hakako cache des sembons un peu partout dans ses vêtements. Ses tiges métalliques sont faites d'un métal très résistant et n'ont aucun mal à percer la chair si elles sont bien lancées - ce qui ne présente pas le moindre problème à Hakako, qui excelle en matière de précision...

Description Physique : Hakako est de taille moyenne (~ 1m63) ; peu robuste, mais compense son manque de musculature par une grande dextéritét, étant capable de pratiquement tout faire avec ses mains : taper sur un clavier d'ordinateur à toute vitesse sans la moindre faute, jongler avec des cure-dents, lancer des sembons, effectuer une opération chirurgicale... plus généralement, manier des outils nécessitant une grande précision (bien que la plupart de ceux cités précédemment ne présentent pas une grande utilité...).
Le teint d'Hakako est très pâle, résultat du temps passé dans des lieux clos (sa peau est assez fragile, et ne peut être exposée au soleil qu'après avoir été précautionneusement couverte, d'où son style vestimentaire même par forte chaleur), mais seuls le bout de ses doigts et une mince partie de son visage sont visibles, le reste de son corps disparaissant sous les vêtements. Hakako, pour sortir dehors, doit porter une sorte de toge en toile grise qui lui tombe aux pieds, et dont les manches engloutissent ses mains (Hakako les glisse dans des mitaines, afin de conserver une certaine praticité de ce côté-là) ; une écharpe est enroulée autour de son cou et masque la partie inférieure de son visage ; sa toge comportant une capuche, cette dernière couvre sa tête, ne laissant sortir que quelques mèches noires et raides qui tombent sur son front, lui épargnant ainsi la lumière extérieure ; enfin, Hakako chausse toujours les mêmes sandales, dont les sangles s'attachent à la cheville, et des chaussettes noires. C'est généralement une blouse blanche, comme celle des médecins, que porte Hakako sous sa toge, par-dessus un pantalon en treillis long jusqu'à mi-mollet.
Pour finir, son visage est rond, mais ses traits sont aiguisés : Hakako affiche toujours une expression sournoise, avec ses petits yeux noirs bridés et son sourire narquois.

Description Mentale : Hakako peut paraître difficile à cerner, mais son mode de fonctionnement est relativement simple ; c'est quelqu'un pour qui le monde se divise en plusieurs catégories bien distinctes : ce qui est intéressant, ce qui ne l'est pas et (rarement) ce qu'il vaut mieux éviter (inclut un danger mortel, comme une bombe sur le point d'exploser - et encore, si Hakako ne décide pas d'essayer de la désarmocer... hum, mauvais exemple. Hakako ne définit pas à l'avance cette troisième catégorie). Est jugé intéressant ce qui présente une quelconque curiosité scientifique ou personnelle et qui nécessite une étude plus approfondie que la simple observation ; Hakako ignore le reste, ce qui est puérile ou inutile, comme les liens affectifs. Cette personne ne portera pas le moindre à quelqu'un qui n'est pas susceptible de lui apporter quoi que se soit. Hakako est égoïste et n'a que faire de sentiments comme la pitié ou la compassion (traduction : "Tu peux crever sous mes yeux, si tu ne m'es pas utile je te laisserai mourir sans broncher.").
Hakako est fourbe, peut jouer la comédie pour parvenir à ses fins et n'hésite pas à se servir d'autrui pour ce faire. Enfin, si ses désirs pouvaient être des ordres, Hakako trouverait que le monde n'en tournerait que mieux.

Histoire : Hakako n'a pas eu de mère et n'a connu que son père, un brillant scientifique - à ses yeux, le plus intelligent que la Terre est jamais porté. L'enfant nourrissait pour son géniteur une admiration sans borne, et souhaitait plus que tout lui ressembler à l'âge adulte, tant par les faculés intellectuelles que par la réputation qu'il avait acquise auprès des matières grises les plus imminentes. Cet homme portait le nom de Tôyôno Hasakichi, et Hakako n'avait le droit de s'adresser à lui qu'en l'appelant "maître", et ça lui paraissait tout naturel parce que vraiment, son père était quelqu'un d'exceptionnel. Les expériences qu'il menait portaient principalement sur les capacités du corps humain, il cherchait un moyen de les repousser ; il avait dit à son enfant que cela permettrait, par exemple, à certains hommes de nager sous l'eau sans avoir besoin de respirer, ou bien de voler librement dans les airs. Hakako prenait un visage émerveillé lorsqu'il lui contait ce genre d'histoires qui le faisaient rêver.
Tous deux vivaient au sein d'un complex scientifique, et Hakako n'avait principalement connu que les nombreux laboratoires qui composaient le site, ses fréquentations s'étaient limitées aux collègues et aux assistants de son père. Les gens ne s'étonnaient donc pas de voir déambuler partout ce petit bout de chou - après tout, Hasakichi n'était-il pas le plus influent entre ses murs? Il était parfaitement naturel que l'enfant ait ses entrées partout, ayant même la permission d'assister aux tests. C'est ainsi que ce qui n'était, pour Hakako, qu'admiration naïve pour un conte de fées, mua en une véritable attirance d'ordre scientifique - mais néammoins toujours teinté de ce même émerveillement naïf. A l'âge de dix ans, cependant, un évènement lui fit réviser son jugement...
Un jour, son père lui demanda d'assister à une expérience assez particulière, et très importante pour lui, afin de lui faire découvrir "quelque chose d'exceptionnel". Hakako le suivi sans hésiter : tout ce qui lui était proposé par son père était source d'enchantement et de curiosité pleinement satisfaite.
Ils devaient examiner les capacités d'une créature appelée 'G.A.', confiée par un autre laboratoire, et renvoyer les résultats. Mais ce qu'on lui présenta, n'était ni plus ni moins qu'un enfant de son âge. Un pauvre gosse qui ne cessa de hurler, tout le temps que les scientifiques s'en servir comme cobaye - sauf lorsqu''abruti parles calmants, il sombrait dans un état de demi-sommeil qui l'empêchait de réagir. La vue de ce corps qui se tordait de douleur en réaction à ce qu'on lui infligeait, marqua profondément Hakako. Dès lors, l'enfant qui existait jusque là disparu ; un visage fermé prit sa place, hermétique aux autres et fidèle à son père. On peut penser que, d'une certaine façon, Hakako avait préféré taire ses sentiments afin de ne pas s'écarter du chemin qu'on lui avait tracé ; cette insensibilité lui permettait de supporter, puis petit à petit d'apprécier, pour finir par ne plus penser vivre autrement qu'en se confrontant à ce type de situation.
Hakako participa à sa première expérience sur un G.A. à seulement seize ans, et n'en ressentit aucune joie, tout juste une vague satisfaction : le corps disséqué ne lui avait rien appris. Il lui en fallait plus pour approfondir ses connaissances... mais surtout obtenir la haute estime de son père.
Malheureussement, Hasakichi ne vécu pas assez longtemps pour la lui accorder. Il mourut avant qu'Hakako n'ait eu la chance de se sentir son égal, au même rang que tous les autres.

Particularitée : personne n'est capable de définir le sexe d'Hakako, ses traits comme sa voix sont tout aussi bien féminins que masculins (et j'espère que vous aurez remarqué que ce texte ne fournit aucune précision à ce sujet... d'ailleurs il aurait sans doute été plus intéressant si je n'avais pas eu à faire autant attention).

Autre : On ne connaît pas son âge exacte mais, malgré le fait que son apparence corresponde à celle d'un adolescent, l'âge d'Hakako est plus avancé...

=======================================

As tu lu les règles? : nan
As tu lu l'histoire? : nan plus, d'ailleurs ça se voit en lisant la bio de mon perso'
Le design te plait t-il? : nan
Seras tu actif(ve) ? : nan, je m'inscris pour un rôle de figuration passive
As tu une question ? : La réalité telle qu'elle se révèle à nous peut-elle être à la hauteur de nos attentes / espoirs / exigeances, ou bien ce que nous dévoile la vérité ruine-t-il toujours la valeur que nous prêtons aux choses?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukito
Admin Taré - Humain Errant
Admin Taré - Humain Errant
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 28
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Tôyôno Hakako [Validé]   Mer 6 Sep - 12:55

Bon bah à la demande de la tyran en chef, et sans prendre en compte les codes, tu es accepté ^^ (re)Bienvenue(?) sur le site, et j'espère que tu pourras t'amuser
Bien sûr ne disseque pas toutes les personnes que tu croiseras dans la rue =O Les vieilles dames encore ça va, les jolies filles non è_é XD

_________________
Un monde? Lequel... Celui qui m'a trahi? Jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tôyôno Hakako [Validé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les messages et commentaires a validés
» Commande validée
» sim not valid nokia 1800
» video hachée sous vista
» Tekmerak [validé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†oO° Anoyo No Isen °Oo† :: Hors RP :: Présentations-
Sauter vers: