†oO° Anoyo No Isen °Oo†


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 En fâcheuse posture [fini]

Aller en bas 
AuteurMessage
Vinz
Enfant Perdu
Enfant Perdu
avatar

Nombre de messages : 62
Localisation : I'm lost
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: En fâcheuse posture [fini]   Ven 30 Juin - 15:28

Vinz regrettait d'être venu jusqu'ici. A dire vrai, il n'avait pas trop rélféchit à une quelconque destination, il avait marché et c'était tout. Et il s'était retrouvé là, sans savoir où il était - pas qu'en règle général il connaisse le nom des lieux par lesquels ils passaient, seulement là, il n'était même pas certain de parvenir à retrouver son point de départ en rebroussant chemin, ce en dépit des capacités de sa mémoire.
Donc, non seulement il était perdu et la nuit tombait, mais en plus il n'état pas seul. Et ça, Vinz ne le supportait pas. Ce n'était même pas des humains, dont il commençait à comprendre le mode de fonctionnement, mais des créatures parfois bien plus grosses, et dont il ressentait le désir de tuer au plus profond de lui-même. Quand l'une de ces bêtes l'approchait de trop près, il n'hésitait pas à lui trancher la gorge d'un coup sec ; son aile se désarticulait et fusait vers la jugulaire de la chose qui le terrorisait, pour la sectionner avant que l'autre n'aie eu le temps de réagir, et son os se retrouvait aspergé de sang.
En voyant le liquide poisseux dégouliner le long de ce membre rattaché à son corps, Vinz ne pouvait s'empêcher de frémir, de dégoût, de peur et d'autre chose, et il essuyait prestement son semblant d'aile contre la mousse des arbres avant de l'aspirer dans son dos et de reprendre sa marche.

Mais Vinz était fatigué de progresser dans cet endroit ; fatigué, aussi, d'être confronté à toutes ces créatures... Et il n'avait rien trouvé de suffisamment nourrissant pour continuer à avancer sans fléchir
.

*Noir, pensa-t-il, sentant poindre la panique, Noir. Noir. Noir.*

Le jeune homme avait bien l'habitude de l'obscurité ; mais dès lors qu'il se trouvait en milieu hostile, en perte totale de ses repères difficilement acquis, il ne savait plus trop où il en était.


Dernière édition par le Mer 12 Juil - 9:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erin Mistral
Admin Radine - Vampire de la Lune
Admin Radine - Vampire de la Lune
avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: En fâcheuse posture [fini]   Dim 2 Juil - 9:14

Erin, qui avait marché la tête baissée des kilomètres durants, perdue dans ses pensées, n'avait pas remarqué qu'elle avait pénétré dans la jungle de Kaigan...
Dailleur, c'était la première fois qu'elle venait ici, et, même si elle ne le montrait pas, une pointe de panique s'était quand même emparée d'elle...
Les moindres bruits la faisait se retourner.. Les moindres odeurs la faisait s'arrêter... Et le pire, c'était qu'elle avait l'impression continuelle d'être suivie.. Par quelqu'un.. Ou quelque chose... Elle serrait alors de sa main droite la petite peluche de lapin, et de sa main gauche, son arme, soit une magnifique faux qui contenait a ses extrémitées deux lames recourbées, faites dans une matière proche de l'argent...
Elle furetait de ses yeux saphirs, le paysage environnant, et seule ici, elle n'avait même pas le temps de regarder la lune qui formait un croissant, comme le jour de la mort de la véritable Erin, car elle était constament sur ses gardes..


~ Que je trouve quelqu'un... Qu'il y ait quelqu'un dans les parages... ~

Elle avait commencé a courrir, et les "choses" qui la suivaient avaient aussi accéléré la course, si bien qu'a un moment, Erin bouscula un petit garcon qui se trovuait sur son passage...

Elle tomba fesses les premières par terre, et, sans se relever, elle tata autour d'elle le sol pour récupérer la peluche qu'elle avait laché dans sa chutte... La trouvant, elle la serra doucement contre sa poitrine, puis se décida a ouvrir les yeux, et a voir ce qu'elle avait percuté...
C'était un mignon petit garcon, aux cheveux d'une couleur assez étrange : verte... Mais elle ne s'en éttonna pas car, ele même abordait une teinte assez bizarre..

Elle se contenta juste de se relever, en s'epoussèrant les fesses, et en s'excusant auprès du jeune garcon..


« Milles excuses .. Je ne vous avait pas vu.. J'étais trop occupée a.. »

Elle fit soudainement volte face, alors qu'une étrange créture se dirigeait ves les deux jeunes gens, la bave coulant de sa machoire, les crocs montrés, l'apparence hideuse et l'aspect menacant...
Paniquée, Erin s'aggripa au bras de Vinz, et ferma les yeux, comme si elle allait se réveiller d'un très mauvais rêve...
Bien qu'elle soit déja agée de quelques centaines d'années, dans son esprit, elle était restée une gamine... Et la seule chose qui avait changé, c'était que maintenant elle se comportait comme une fille, et noncomme un garcon... C'est donc pour cela qu'elle avait un peu du mal a se défendre...

_________________
En une nuit, un rêve s'est évanouis et une âme s'est envolée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vinz
Enfant Perdu
Enfant Perdu
avatar

Nombre de messages : 62
Localisation : I'm lost
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: En fâcheuse posture [fini]   Lun 3 Juil - 8:38

Vinz avait bien entendu un bruit de course arrivant derrière lui, aussi s'était-il retourné une énième fois, prêt à se défendre. Mais la créature qui le percuta n'était qu'une petite fille humaine qui paraissait paniquée ; elle se retrouva par terre, mais lui eut le temps de changer sa tentacule en une sorte de patte qui prit appui sur le sol, et l'empêcha de basculer en arrière. Elle reprit cependant vite sa forme principale, l'espèce de scquelette d'aile, et Vinz s'apprêtait à en menacer l'inconnue lorsque que des grognements désormais familiers retentirent tout près d'eux.
Vinz aurait oublié la fille pour se focaliser sur le monstre qui se dirigeait vers eux d'un pas souple, certain de ne faire qu'une bouchée de ses nouvelles proies, mais elle s'accrocha à son bras brusquement.

Vinz avait horreur du contact d'autrui. Une horreur indescriptible.
Il repoussa violemment la fille, qui alla percuter un arbre derrière lui ; moins d'une seconde plus tard, la bête avait bondi, et les griffes de ses membres antérieurs s'étaient refermées sur les épaules de Vinz, qui poussa un hurlement
.

" AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!! " [oui, y'a besoin de préciser le hurlement... peut-être certains ne savent-ils pas à quoi cela ressemble ]

Il se tortilla dans le vain espoir d'échapper à l'emprise de la créature qui pesait de tout son poids sur lui ; il était couché sur le dos, et ne pouvait pas dégager ses tentacules pour se tirer d'affaire. Si seulement il pouvait se soulever, ne serait-ce que de deux ou trois centimètres... si seulement ce monstre n'avait pas surgi... si seulement il n'était pas si lourd...

*Respirer. Du mal à respirer. Douleur, mal aux épaules. Coulée chaude sur l'épaule droite. Sang! Partir! Vite!*

Vinz perdait peu à peu le contrôle, et gigotait autant que le lui permettait la position du monstre. Un filet de salive à l'odeur écoeurante entra en contact avec son front, et il se débattit de plus belle, répugné par ce contact supplémentaire. Son esprit commençait à sombrer, une sorte de voile obscurcissait ses pensées ; ses gestes devenaient instinctifs, donc inutiles dans la situation actuelle.
Le jeune homme se serait sans doute fait tué si, soudain, il n'avait senti l'air circuler plus librement. Le poids de la bête s'était relâché sur son épaule gauche, celle qui ne saignait pas. Sans réfléchir - il n'en avait plus vraiment la possibilité - il souleva son buste par acoups, jusqu'à ce qu'il aie pû dégager presque totalement son épaule libérée de l'étau. C'était plus qu'il n'en fallait.
La tentacule, rendue souple, se faufila sous le corps de Vinz et s'éleva vers le monstre, s'effilant de plus en plus. C'était devenue un os acéré lorsqu'elle entra en contact avec la jugulaire de la créature. Le premier coup ne fut pas mortel, mais permit à Vinz de s'échapper : il roula sur lui-même pour sortir ses jambes de sous le ventre de la bête, puis s'éloigna définitivement d'un bond en arrière. Il ne perdit pas de temps et refrappa son adversaire, dont le corps s'effondra dans une gerbe de sang. Il s'écoula à peine un instant et...


*Encore un,* réalisa Vinz en équarquillant davantage les yeux.

Perdu au milieu de l'iris couleur miel, sa pupille s'était rétractée, comme chaque fois que la peur propageait des milliers de petites décharges dans les tissus nerveux de Vinz, et n'était plus qu'une fente. Vinz mit de côté l'idée selon laquelle l'autre monstre s'était détourné de lui parce qu'un de ses congénères avait voulu lui voler son repas.
Lui. Il était le repas.

Avant de réaliser ce qu'il était en train de faire, Vinz s'était mis à courir à toutes jambes à travers les arbres de la jungle. Il dut rentrer son "aile" a bout de quelques pas : elle heurtait les troncs et ralentissait sa course.
Il avait complètement occulté la fille qui l'avait bousculé moins de deux minutes auparavant.
[Eh oui! La description est longue etennuyeuse, mais l'action en elle-même est plutôt rapide.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erin Mistral
Admin Radine - Vampire de la Lune
Admin Radine - Vampire de la Lune
avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: En fâcheuse posture [fini]   Lun 3 Juil - 10:17

Erin, qui s'était faite bousculer contre un arbre, alors que Vinz était en train de massacrer le monstre, qui l'avait un peu amoché juste avan, mis un peu de temps a comprendre ce qu'il lui arrivait...
Elle avait fermé les yeux pendant toute l'action, et, dès qu'elle les avait réouvert, le gamin aux cheveux verts ne faisait deja plus partit de son champs de vision.. Envollé... Où? Elle l'ignorait...

La jeune vampire se releva doucement, puis s'epoussiera tout le dos de sa robe, et constata qu'elle s'était faite écorcher par une branche pointue de l'arbre... Elle lécha doucement le liquide carmin qui coulait de sa plaie, et eut une expression de plaisir, comme si elle savourait un exellent repas..
Mais elle s'arrêta bien vite, puis chercha la petite peluche de lapin, qu'elle avait encore laissé s'echapper... De droite a gauche, de gauche a droite... Ses yeux balayèrent tout l'espace, sans qu'elle ne put en trouver la trace...

Les larmes aux yeux, elle murmura d'une toute petite voix, comme si son jouet allait l'entendre..


« .. Oko... chan..? »

Elle s'assit ensuite par terre, la tête enfouie entre ses bras, sanglottant comme une petite fille... Mais elle avait oublié que, en restant immobile ainsi, elle allait attirer quelques monstres... Et c'est ce qui se fut...
Une féroce bestiole arriva vers elle, a grande vitesse, prette a la dévorer toute entière...
Enervée, Erin sans changer de position, attendit que la bête soit assez proche d'elle, et quand ceci fut fait, elle lui déchiqueta le cou avec ses dents, le sang dégoulinant de ses fines lèvres...
Ecoeurée par le gout affreux que celui ci avait, elle le recracha par terre, puis acheva la créature qui gisait sur le sol d'un cou de faux...
Elle se dirigea ensuite vers le chemin opposé qu'avait pris Vinz, et appercut sa peluche derrière un arbre...
Elle la récupera, puis s'engouffra a nouveau de la forêt, en trouvant la sortie quelques heures plus tard, et se dirigeat vers une autre destination...

_________________
En une nuit, un rêve s'est évanouis et une âme s'est envolée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vinz
Enfant Perdu
Enfant Perdu
avatar

Nombre de messages : 62
Localisation : I'm lost
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: En fâcheuse posture [fini]   Lun 3 Juil - 16:14

[HJ : Haaaan! s'pèce de chacal! Tu t'en vas! XD]

Vinz ne savait absolument pas combien de temps il avait couru comme ça, sans chercher à ralentir pour reprendre son souffle tant les poussées d'adrénaline provoquées par la panique étaient fortes et lui donnaient l'élan nécessaire à poursuivre sa fuite à chaque nouvelle foulée. Mais Vinz n'avait rien d'un surhomme, et il dut bien finir par ralentir l'allure, l'esprit toujours embrouillé, mais davantage par la fatigue que lui avait causé sa longue course.
Le jeune homme regarda autour de lui : la jungle semblait partout la même, gardant un visage identique d'une lisière à l'autre. Mais cette fois-ci, seul le vent agitant les branches des arbres venait à troubler l'épais silence. Vinz inspira profondément, plus pour se rassurer que pour apaiser ses poumons en feu ; il n'avait pas été suivi, du moins pas jusqu'ici, que se soit par la bête sauvage que par la fille.
La fille...


*Ah. Je l'ai laissée là-bas, se souvint-il, et aussitôt un profond sentiment de culpabilité lui serra le coeur, Je l'ai abandonnée.*

Il ne put s'empêcher de faire remonter à la surface son propre désarroi : lorsque les gens de l'hôpital l'avaient empêché de rentrer avec eux, et qu'il avait vagabondé de longs jours d'un air hagard, sans savoir quoi faire.
Il secoua violemment la tête. Cette fille n'était certainement pas comme lui, elle n'allait pas rester au même endroit à attendre qu'il revienne la chercher.
Parce qu'il ne le ferait à aucun prix.
La fatigue s'abattit sur Vinz d'un seul coup ; son marathon l'avait complètement vidé de ses forces. C'est d'un pas titubant qu'il s'approcha d'un arbre, dont le large tronc aurait nécessité trois homme pour en faire le tour. Ses deux tentacules émergèrent lentement de son dos et se scindèrent toutes deux en quatre parties, puis s'agrippèrent à l'écorce et s'activèrent le long du tronc, hissant sûrement le jeune G.A. hors de la portée des créatures qui traînaient à terre - l'idée lui était venue après qu'il aie observé une araignée grimper le long d'un mur. Vinz prit place sur une branche qu'il jugea suffisamment solide pour supporter son poids, et s'y allongea après s'être arrimé à l'arbre par l'un de ses membres extensibles, changé en une sorte de corde proche du filin métallique pour l'occasion. Il ne tarda pas à s'endormir, prévoyant de se remettre en route dès son réveil.


[HJ : Oui, c'est chiant. Mais promis, dès que j'intérargis avec d'autres joueurs, je fais des efforts pour parler XD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vinz
Enfant Perdu
Enfant Perdu
avatar

Nombre de messages : 62
Localisation : I'm lost
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: En fâcheuse posture [fini]   Dim 9 Juil - 8:56

Au bout de quelques heures de sommeil, un grognement sourd fit émerger Vinz. Il cligna plusieurs fois des yeux, avant de diriger son regard vers le bas : trois espèces de gros loups arpentaient l'espace sous sa branche, levant parfois la truffe dans sa direction, et faisant claquer leurs mâchoires d'un air affamé.
Vinz se cramponna à l'écorce, et ramena doucement la tentacule enroulée autours du tronc dans son dos. Les branches d'un autre arbre s'emmêlaient dans celles du sien ; le jeune G.A. se redressa et avança courbé. Les loups en contrebas suivaient ses mouvements mais ne bougeaient toujours pas, il ne devait pas les intéresser tant que ça en fin de compte.
Il passa ainsi d'arbre en arbre avec une lenteur presque effrayante, jusqu'à ce qu'il soit sûr que les loups ne se préoccupaient pas de lui. Alors seulement il sauta à terre et se mit à courir, bien décidé à sortir de cette fichue jungle avant que le soleil ne soit au zénith.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En fâcheuse posture [fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 
En fâcheuse posture [fini]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fini le catch sur NT1 ?
» village fini mais le train hs.....
» Photo - quel type de fini choissisez-vous?
» Mon roman est FINI !!
» L'hiver n'est pas fini

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†oO° Anoyo No Isen °Oo† :: Kaigan :: Partie Sud-
Sauter vers: